Aller au contenu principal
Journées du Film Italien de Tours
6ème édition / 27 février > 3 mars 2019
Qui sommes nous ?
Newsletter

Retour d'expérience du Jury Jeune de la 5ème édition de Viva il cinema !

Depuis sa 4ème édition, le Festival organise le Prix du Public Jeune. Des jeunes sont invités à suivre la compétition de longs métrages et décerner le Prix du Public Jeune lors de la soirée de clôture. En 2018, c'est le film I figli della notte de Andrea De Sica qui a été récompensé par le Jury Jeune composé de lycéens et d'apprentis.

Jury jeune
Le Jury Jeune de Viva il cinema ! 2018

 

Pauline

Pour ma part j’ai trouvé cette expérience très enrichissante. Ça a d’abord été pour moi une expérience humaine à travers le métissage entre les apprentis et les lycéens et c’était vraiment une chouette expérience de partager différents points de vue avec des personnes plus âgées. Ce que j’ai aimé c’est qu’il y avait beaucoup de respect et d’écoute dans le groupe, je crois que chacun se sentait libre de parler ou d’intervenir.

Le fait d’être jury dans un festival de cinéma me plaisait beaucoup, je ne sais pas vraiment pourquoi mais je me suis mis de la pression, peut-être parce que je me suis mise à la place des réalisateurs en compétition et que je me suis dis qu’à leur place j’aimerai gagner le prix. Mais j’ai réellement aimé cette expérience, car il fallait savoir prendre des responsabilités, ne pas avoir peur en montant sur scène… J’ai apprécié aussi le fait de pouvoir échanger quelques mots avec les réalisateurs. Aussi cette expérience m’a permis de

découvrir des films supers que je n’aurai pas eu l’occasion de voir autrement que dans ce festival, alors je vous remercie de m’avoir fait participer à ce festival, et si c’était à refaire je le referai mille fois.

 

jury jeune

Maé

Encore merci de nous avoir permis de participer au Festival !
C'était une très belle expérience ! Les films étaient tous très beaux et il a été difficile de choisir lequel primer. D'autant plus qu'ils traitaient de sujets différents qui nous concernent tous et dans des styles très opposés. J'ai vécu ces trois jours baladée entre rires, larmes, angoisses, sourires... Les interventions après chaque film ont été intéressantes, constructives, et m'ont permis aussi d'avoir une nouvelle approche du cinéma. J'en retiens de belles rencontres, de bons moments dans une organisation très sympa. J’espère pouvoir refaire ça, en tout cas si l'occasion se présente je n'hésiterai pas une seule seconde !

Jeanne

La semaine dernière, j’ai eu la grande chance de participer au Jury Jeune du festival Viva il cinema ! Ça a été pour moi une expérience incroyable. Venant d’une terminale L cinéma, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des jeunes apprentis en horlogerie, et nous avons partagé quatre jours intenses tous ensemble : entre films et discussions, le festival nous a permis de nous rapprocher, alors que je n’aurais jamais pu les rencontrer dans la vraie vie. Nous avons pu découvrir les coulisses d’un festival, faire des rencontres avec réalisateurs, scénaristes et acteurs, et leur poser des questions autant qu’on le voulait. En quatre jours, nous avons vu de nombreux films, et j’ai adoré les débats qui ont suivi les films, les questions qu’ils ont fait naître en nous. J’ai aussi eu la sensation d’avoir une voix qui comptait, que l’on écoutait, et pouvoir primer un film est quelque chose d’exceptionnel ; merci infiniment à Viva il cinema, à toutes les personnes qui ont organisé et rendu possible ce festival, et à Éléonore et Audrey (médiatrices du Jury Jeune) qui nous ont permis de passer quatre jours géniaux !

 

Jury jeune

 

 

Retour sur le film I figli della notte de A. de Sica par les élèves des lycées Léonard de Vinci d’Amboise et Jehan de Beauce de Chartres.


i figli della notte

Amandine

Ce film qui évolue en drame pose des questions, parmi lesquelles, le statut de la femme, la conquête de l'indépendance et la déchéance due aux mauvaises influences. Ce film m'a plu parce qu'il montre l'évolution négative d'un personnage qui mûrit(Giulio). Il change surtout psychologiquement. Il n'a plus peur du monde, il est plus fort. De garçon hésitant qui n'a pas confiance en lui, il devient un homme sans remords et autonome. Le film exprime une tension qui nous opprime. Sans les explications du scénariste, je n'aurais pas compris le film que je trouve très intéressant parce qu'il transmet des messages et a une vraie signification.

Maïwenn

Le deuxième film m'a laissée perplexe, j'ai eu du mal à comprendre. J'ai beaucoup aimé l'ambiance du film et le sujet, mais l'évolution du personnage de Giulio m'a attristée. Je me suis vite attachée aux personnages, alors les morts m'ont affectée

Axelle

Ce film m'a plus parce qu'il parle d'un sujet qui nous concerne. Ce film laisse beaucoup de questions sans réponses, ce qui nous permet d'imaginer ce que nous voulons sans contraintes. Cela peut être inquiétant, mais c'est un choix du scénariste que nous devons respecter. Il est différent de tous les autres films qui nous donnent une seule fin sans que le spectateur puisse intervenir. En outre, cela nous ouvre les yeux sur le fait que nous nous cachons des choses à nous-mêmes et que si nous ne nous préoccupons pas de les chercher, nous ne saurons jamais la vérité et vivrons dans le mensonge.

Enola

Le film I figli della notte ne m'a pas vraiment plu car l'histoire est un peu compliquée à comprendre quand on est jeune, mais à la fin du film, le fait d'avoir assisté à l'interview et d'avoir eu une explication était très bien.

Julie

J'ai trouvé le film un peu particulier par son atmosphère pesante et angoissante. Par ailleurs, l'image de la femme est dévalorisée. Toutefois, cela m'a plu de voir comment on se sent dans un collège et j'ai trouvé le film original.

 

Retour sur le film In guerra per amore de PIF par les élèves des lycées Léonard de Vinci d’Amboise et Jehan de Beauce de Chartres.

 

in guerra per amore

Thomas

Ce film m'a beaucoup plus parce qu'il parle d'un sujet historique sérieux sur un ton léger. Je pense que ce point de vue rend cette partie de l'histoire italienne plus accessible au public. Donc je pense que c'est une façon efficace de présenter l'Histoire, et aussi de la relier à la situation actuelle de la Sicile, due en partie aux choix de cette époque.

Eloïse

Le film m'a beaucoup plu car, à travers une comédie, il montre la réalité historique. Dans ce film, nous voyons le débarquement des alliés et le pouvoir de la mafia. C'est un film très intéressant, je trouve bien que Pif ait utilisé une comédie pour parler du passé, car en riant, on apprend beaucoup.

Claire

Ce film m'a beaucoup plu, entre amour, moments historiques, comiques, mais aussi émotions. Ma scène préférée est celle où Arturo rencontre le père de Flora pour lui demander la main de sa fille ; le mourant veut savoir comment va le fiancé mafieux de Flora et Arturo invente des histoires invraisemblables sur cet homme.

 

Retour sur le film Il più grande sogno de M. Vanucci par les élèves du lycée Bertrand Russel-Aldo Moro de Turin.

 

il piu grande sogno

 

Il più grande sogno est le film le plus difficile, mais à la fois le plus intriguant que nous avons vu à l’occasion du Festival du Cinéma italien de Tours Viva il Cinema !
C’est le premier film du jeune réalisateur Michele Vannucci. Il est difficile d’en définir le genre, à la fois docu-fiction, drame, un ensemble de comédie et de mélodrame et même polar. De toute manière, l’histoire nous a impressionné parce qu’elle est réelle et elle a été réalisée en manière vraisemblable.

Nos premières impressions sont bonnes parce que le film traite d’un thème très actuel et important pour les jeunes d’aujourd’hui, à savoir les conditions des banlieues des grandes villes italiennes. En effet, la pauvreté de ce quartier de Rome que nous avons vue dans le film, on la retrouve dans la plupart des quartiers de banlieues de grandes villes italiennes, qui depuis la crise se trouvent à faire face de plus en plus à des difficultés et des problèmes insurmontables que personne n’a encore résolus !
Nous avons aimé le personnage principal, Mirko, pour son courage et sa volonté de racheter sa vie passée, pour sa détermination et pour l’amour qu’il sait donner, d’autant plus que l’on se rend compte que c’est très difficile de jouer son propre rôle dans un film.En outre, puisque nous sommes Italiens, nous nous sommes senti impliqués dans ce contexte et dans ces problématiques qui nous touchaient plus directement

Une petite touche de couleur : la rencontre de l’acteur ! Suivant notre instinct, en dépit de notre professeure, nous nous sommes lancés sur la scène pour parler avec Mirko Frezza, et on est bien content de l’avoir fait car c’est une belle rencontre que l’on peut raconter et dont on va se souvenir !

il piu grande sogno

 

Retour sur le film Ammore e malavita de A & M. Manetti par les élèves du lycée Bertrand Russel-Aldo Moro de Turin.

 

ammore e malavita

Miriam et Stefano

À l’occasion du Festival du Cinéma italien de Tours Viva il Cinema !, nous avons vu quelques films italiens récents que nous  n'avions pas eu l’occasion de voir en Italie, en découvrant de nouveaux artistes et surtout l’intérêt que l’on porte à notre Pays et à notre cinéma. Ammore e malavita des frères Manetti est un de ces films. Il appartient à un genre un peu hybride parce qu’il est à la fois comédie musicale et film d’action et «sceneggiata», tout en voulant affronter le thème sérieux de la présence des organisations mafieuses en Italie, des conditionnements que ces dernières ont sur les existences de ceux qui sont concernés, ou simplement de ceux qui les croisent par hasard au cours de leur vie. Nos premières impressions sur ce film ont été très bonnes parce que le thème est actuel et la manière dans laquelle il est traité est très accessible, presque insouciant parce qu’il mélange le sujet sérieux et l’ironie de la comédie musicale.
Nous avons aimé le personnage principal parce que non seulement il a eu le courage de combattre la mafia, mais aussi parce que, à la fin, il a abandonné sa vie criminelle par amour. Néanmoins, les traits caricaturaux, typiques des bandes dessinées, qui nous proposent le personnage principal comme un être trop cruel et sans pitié sont, à nos yeux, un peu ennuyeux. Les autres personnages sont bien construits, surtout, ils sont très utiles pour le développement de l’histoire et pour la réalisation du projet de rachat de Ciro, o’ninja. Comme on l’a déjà dit, l’histoire affronte un thème très grave comme celui de la persistance de la mafia dans la vie politique et sociale italienne ; mais elle a l’avantage d’en parler avec un langage facile à comprendre et très proche de notre génération. On peut dire, donc, que le message du film est approprié à tout âge.

 

Retour sur le film Le premier homme de G. Amelio par les élèves du lycée Bertrand Russel-Aldo Moro de Turin.

 

le premier homme

Farah et Alice

Au début nous n'avons pas aimé ce film parce que la narration était trop lente et calme, tout était concentré sur la description des conditions misérables de vie des personnages. Ensuite, nous avons commencé à aimer le film parce qu’il est entré dans l'action. Surtout à la fin du film, nous avons eu l'impression d'avoir perdu la notion du temps, bien que les dialogues dans une autre langue et l’absence de sous-titres ne nous ont pas aidées à la compréhension du film. Nous avons aimé le héros parce que, malgré les conditions difficiles où il se trouvait pendant son enfance, il a réussi à devenir un grand homme.

Lorena et Roberta

Il s’agit d’une histoire dramatique intéressante car elle nous donne un enseignement, à savoir la nécessité de lutter pour la justice et pour le respect des êtres humains. L'histoire est intéressante parce que cet homme, Jacques Cormery veut changer les choses dans les relations entre Français et Algériens. Les lieux et les décors sont beaux parce que la lumière est éblouissante faisant ressortir les couleurs de la nature. La photographie et la musique évoquent bien l'époque représentée. Nous n'avons pas aimé ce film parce que l'intrigue est complexe et la narration est, à nos yeux, lente et ennuyeuse. Néanmoins, nous avons aimé le héros parce qu’il défend ses idéaux et il ne cède jamais face aux obstacles et aux adversités.

Miriam et Stefano

Nos premières impressions sont assez variées. Il est vrai que le thème est très intéressant, mais l’histoire est racontée d’une manière assez difficile à comprendre. Cette difficulté est amplifiée par la présence de différents sauts temporels qui rendent l’histoire compliquée à suivre. Pendant le film, nous avons eu l’impression d’avoir perdu la notion du temps parce qu’il y avait beaucoup de flashbacks. C’est à travers ces flashbacks que le réalisateur explique ce que Camus lui-même a dû vivre dans son enfance, tout en rendant l’histoire intriguante. Comme on l’a déjà dit au début, l’histoire affronte des thèmes très importants comme le colonialisme, le racisme et la division des deux différentes cultures à l’intérieur d’un pays. Néanmoins, nous avons eu des difficultés à le comprendre et donc à l’aimer parce que, même si le sujet parle d'un thème actuel, dans le film on a l’impression que l’on parle exclusivement du passé.

 

Retour sur le film Un bacio de I.Cotroneo par les élèves des lycées Léonard de Vinci d’Amboise et Jacques de Vaucanson de Tours.

 

un bacio

Alice P.

Mi è piaciuto molto questo film perché è una storia di vita vera, in cui ci sono risate, lacrime, paura e gioia. E per questo, possiamo identificarci ai personag-gi. In più, è molto importante denunciare pressioni sociali sui giovani e il rifiuto della differenza. Se la fine è un po’ brusca, ho trovato il finale alternativo importante e necessario perché questa scena dà speranza per un mondo più tollerante.

Ce film m’a beaucoup plu parce que c’est une histoire de la vraie vie, dans laquelle il y a des rires, des larmes, de la peur et de la joie. Et c’est pour cela salles le 26 avril 2017 qu’on peut s’identifier aux personnages. De plus, il est très important de dénoncer les pressions sociales sur les jeunes et le refus de la différence. Si la fin est un peu brutale, j’ai trouvé l’alternative que nous offre le final du film importante et nécessaire parce que cette scène donne de l’espoir en un monde plus tolérant.

Jade T.

Questo film è il mio preferito perché mi è piaciuto molto il messaggio che vuole trasmettere. Un messaggio di pace e d’accettazione della differenza. Vuole anche denunciare l’omofobia, il bullismo, le molestie… Sono dei temi attuali e penso che sia molto importante parlarne per far capire che provocano violenza. In più, è un film che suscita parecchie reazioni da parte dello spettatore come il riso, la compassione, la paura, la volontà di rivolta. Per giunta, possiamo identificarci ai personaggi perché hanno la nostra stessa età.

Ce film est mon préféré parce que j’ai beaucoup aimé le message qu’il veut transmettre. Un message de paix et d’acceptation de la différence. Il veut aussi dénoncer l’homophobie, le harcèlement, les vexations. Ce sont des thèmes actuels et je pense qu’il est très important d’en parler pour faire comprendre qu’ils entraînent la violence. De plus, c’est un film qui suscite plusieurs réactions de la part du spectateur comme le rire, la compassion, la peur, la volonté de révolte. Par ailleurs, nous pouvons nous identifier aux personnages parce qu’ils ont notre âge.

Amanda V.

Ho adorato Un bacio ; all’inizio, è una storia gioiosa, colorata e musicale. I tre protagonisti mi sono piaciuti, in particolare Lorenzo, un ragazzo originale che porta delle camicie a farfalle colorate, e che ha sempre una risposta pronta divertente di fronte agli insulti dei suoi compagni. Ma è anche una storia che tratta di questioni gravi come il rifiuto, la morte, lo stupro, e soprattutto l’omofobia. Il film che è così gioioso all’inizio finisce tristemente e tragicamente. È una storia molto grave sotto le apparenze, commovente, che fa riflettere. Trasmette un messaggio di tolleranza, mostra la gravità dell’omofobia e di quello a cui puó condurre.

J’ai adoré Un bacio ; au début c’est une histoire joyeuse, colorée et musicale. Les trois protagonistes m’ont plu, en particulier Lorenzo, un garçon original qui porte des chemises à papillons de couleur, et qui a toujours une réplique drôle de prête pour répondre aux insultes de ses camarades. Mais c’est aussi une histoire qui parle de sujets graves comme le refus, la mort, le viol et surtout l’homophobie. Le film qui est si joyeux au départ finit tristement et tragiquement. C’est une histoire très grave derrière les apparences, émouvante, et qui fait réfléchir. Elle transmet un message de tolérance, montre la gravité de l’homophobie et de ce à quoi elle peut conduire.

Angèle

J’ai aimé ce film car il mène à réfléchir sur soi et sur notre comportement avec les autres. Il met en avant la vie des lycéens avec ses joies et ses peines. Que l’on soit lycéen ou adulte, on ne peut que se retrouver dans ce film. Ce film est plein de vie.

Andrea

Ce long métrage est un vent de fraîcheur qui nous libère de l’engourdissement dont nous sommes victimes depuis des années. Les thèmes traités sont montrés de façon réaliste et amusante sans pour autant manquer de sensibilité.

L.

J’ai aimé ce film car il représente la société actuelle. Il représente les difficultés d’être un adolescent, de grandir, de choisir son orientation sexuelle. Le message de ce film est... VIVEZ !!!