Aller au contenu principal
Journées du Film Italien de Tours
6ème édition / 27 février > 3 mars 2019
Qui sommes nous ?
Newsletter

Roberto Andò est né en 1959 à Palerme. Il n’a que 19 ans quand sa rencontre avec l’écrivain sicilien Leonardo Sciascia l’encourage à écrire. Il s’intéresse aussi à la mise en scène et devient assistant de Frederico Fellini, de Francis Ford Coppola et de Francesco Rosi. En 1995, son premier long métrage, Diario senza date, reçoit plusieurs prix dans les festivals. Il ne cesse depuis d’alterner son activité de réalisateur avec les mises en scène lyriques et théâtrales. Après Le prix du désir, présenté à Cannes en 2004, et Voyage secret, sorti en 2006, il adapte à l’écran son roman Le trône vide qui sort sous le titre Viva la libertà en 2013 et remporte de nombreux prix. En 2016, il signe Les Confessions puis, en 2018, Una storia senza nome, avec Laura Morante et Alessandro Gassman. Ce dernier film, pas encore sorti en France, est diffusé en avant-première dans le cadre de Viva il cinema!

Projections

Una storia senza nome

Salle Thélème

Una storia senza nome (Une histoire sans nom) (Italie, France / 2018, 110 min). Scénario de Roberto Andò et Angelo Pasquini. Avec Micaela Ramazzotti, Renato Carpentieri, Laura Morante.

Officiellement, Valeria est secrétaire au sein d'un studio de production. Mais officieusement, elle est la plume du scénariste à succès Alessandro Pes, en panne d'inspiration depuis des années. Un jour, un inconnu donne à Valeria la trame d'un scénario sur le vol d'un tableau du Caravage, dans une église de Palerme. La jeune femme s'en inspire pour écrire le prochain film de Pes, et se retrouve impliquée dans une dangereuse histoire. Un film captivant autour du plus célèbre vol d'œuvre d'art survenu en Italie à la fin des années 60.

Projection en présence du réalisateur Roberto Andò

Les Confessions

CGR Centre

Les Confessions (Le confessioni) (Italie / 2016, 103 min). Scénario de Roberto Andò et Angelo Pasquini. Avec Toni ServilloDaniel Auteuil, Connie Nielsen.

Un moine chartreux est, étrangement, invité à un sommet secret de dirigeants politiques du G8 par le patron du FMI en personne, lequel meurt brutalement durant l’événement. Roberto Andò continue d’interroger les motivations et les errances des grands de ce monde. Dans ce Cluedo sur fond de ­gigantesque hôtel balnéaire, personne ne parle la même langue, sauf celle, déshumanisée, de la finance. Le moine, lui, préfère le chant des oiseaux… Un affrontement insolite entre la métaphysique et l’économie qui tourne à la fable altermondialiste.

Projection en présence du réalisateur Roberto Andò

Viva la libertà

CGR Centre

Viva la libertà (Italie / 2013, 94 min). Scénario de Roberto Andò et Angelo Pasquini. Avec Toni Servillo, Valerio Mastandrea, Valeria Bruni-Tedeschi.

Enrico Oliveri, secrétaire général du parti de l’opposition, disparaît brusquement après avoir compris qu’il allait perdre les prochaines élections. Panique au sein du parti ! Mais LA solution est trouvée : demander au frère jumeau du secrétaire disparu de le remplacer. Ce dernier, philosophe et écrivain, vient de sortir d’un hôpital psychiatrique. La substitution va sans nul doute s’avérer difficile à gérer… Un film jubilatoire qui n’est pas sans évoquer une crise de confiance très actuelle envers le monde politique.

Projection en présence du réalisateur Roberto Andò